Abonnez-vous!

Archives mensuelles : décembre 2014

Le cynique. Le rebelle. L’anticonformiste. Le tonneau: ultime camp de libération; cuisine vivante des faits et gestes ô combien marginaux de Diogène. Le plus célèbre des cyniques. Né à Sinope. Au nom d’une liberté, il choisit d’entrer au théâtre par la porte de sortie. Pour caricaturer

l’inhumanisme ambiant, il demande habituellement l’aumône aux statues. Paraboliquement, il cherche l’homme, à midi, muni d’une lampe allumée:  » Je cherche l’homme ». L’homme idéal, modèle, exemplaire. Pourvu de vertus supérieures. L’homme incorruptible, détaché des appétits aliénants terrestres. Il faut une torche bien brillante pour dénicher pareil homme! Et quand Diogène, dans une solennelle simplicité,  demande au grand Alexandre ( Alexandre le Grand), de permettre à son peuple de voir enfin la lumière du soleil ( « ôte-toi de mon soleil » ), la torche quitte l’étroitesse d’une rue pour illuminer le monde!!!

CURRICULUM VITAE

Ph.D, Histoire de la philosophie

Enseignant

Levis Nya

DECEMBRE 2014

I – IDENTIFICATION

Nom : Dr. Tchatou Nya Célestin
Pays d’origine : République du Cameroun
Signe du Zodiaque : Taureau
Situation matrimoniale : Marié
Nombre d’enfants : 02 (1 garçon-1 fille)
Langues officielles : Français et Anglais
Adresses:
Personnelles & Permanentes :
Tel : (237) 674 15 93 91
(237) 696623420
Courriel: [email protected]

II – ENSEIGNEMENT

Continuer la lecture

Professeur Emile KENMOGNE

Docteur en Philosophie

Hdr de l’université Paris Est 

Enseignant à l’Université de Yaoundé I 

Secrétaire général du CERCAPHI

Tel : 00237 677 64 96 14 / 00237 696 55 15 45
BP : 16134 Yaoundé

Auteur d’un manuel de Philosophie au programme des Terminales au Cameroun

Emile Kenmogne

Semptebre 2015

CURRICULUM VITAE & STUDIORUM
 
I –   ETAT CIVIL
II –   FORMATION ET DIPLOMES
III –   TRAVAUX UNIVERSITAIRES
IV –   PARCOURS PROFESSIONNEL/FONCTIONS ACTUELLES
V –   PUBLICATIONS
V – I –   LES LIVRES
V- I – 1 –   Livres publiés (en nom propre)
V- I – 2 –   Livres publiés (en coédition)
V- I – 3 –   Direction d’ouvrages
V- II –   LES ARTICLES
V- II- 1 –   Articles publiés dans les revues
V- II- 2 –   Articles publiés dans les actes de colloques
V- II- 3 –   Articles publiés dans les actes de congres
V- II- 4 –   Articles publiés dans les livres collectifs
VI –   LES CONFERENCES (en attente de publication)
VII –   COLLOQUES ET CONGRÈS
VII- 1 –   Colloques et congres nationaux
VII- 2 –   Colloques et congrès internationaux
VIII –   ANIMATION DE LA RECHERCHE
VIII- 1 –   Organisation de colloques
VIII- 2 –   Organisation de conférences et manifestations philosophiques
IX –   ENCADREMENTS DES THESES
X –   PARTICIPATION À DES JURYS 
         X- I –   Jurys de thèse
         X- II –   Jurys de DEA et de Master
 
XI –   ACTIVITÉS ASSOCIATIVES
XI- I –   Animation
XI- II –   Associations

I – ETAT CIVIL

Nom et prénom: KENMOGNE Emile
Date et lieu de naissance: 23 Octobre 1965 à Bafoussam
Profession : Enseignant/ Université de Yaoundé I
Nationalité: Camerounaise
situation matrimoniale: Marié
Adresse permanente: B.P. 16 134 Yaoundé/Cameroun 
Courriel : [email protected]

II – FORMATIONS ET DIPLOMES UNIVERSITAIRES

LIEU DE FORMATION ANNEES DIPLOMES OBTENUS OU QUALIFICATION
CCIU MINESUP/Yaoundé 03/12/2012 Maître de Conférences
Université Paris Est Marne-la-Vallée 06/12/2011

HDR
(Habilitation à diriger des recherches)

Composition du jury :
Président : Pierre Magnard, univ. de Paris IV Sorbonne
Rapporteur : Dominique Folscheid, univ. Paris Est Marne-la-Vallée
Membres : René Daval, univ. de Reims-Champagne Ardennes/ Alain Boutot, univ. de Bourgogne/ E. Malolo Dissakè, univ. de Douala/ Alain Juranville, univ. de Rennes I.
Université de Yaoundé I 29/06/2005

Doctorat unique en Philosophie

Composition du jury :
Président : J. L. Vieillard-Baron, univ. de Poitiers
Rapporteur : E. Njoh Mouellé, univ. de Yaoundé I
Membres : E. Messi Metogo, univ. cath. d’Afrique centrale/ R. Ndébi Biya, univ. de Yaoundé I/ T. Bellé Wangué, univ. de Douala.
Ecole Normale Supérieure de Yaoundé 1990-1992 Diplôme de professeur des enseignements secondaires, deuxième grade / DIPES II en Philosophie
FLSH-Université de Yaoundé / Cycle de Doctorat 1989-1990

DEA en Philosophie

Directeur du mémoire : E. Njoh Mouellé, univ. de Yaoundé I
FLSH-Université de Yaoundé / Cycle de Maîtrise 1988-1989

Maîtrise en Philosophie

Directeur du mémoire : P. Meinrad Hebga, univ. de Yaoundé I
Faculté des Lettres et Sciences Humaines (FLSH) Université de Yaoundé / Cycle de Licence 1985-1988

Licence en Philosophie

 

III – TRAVAUX UNIVERSITAIRES

2011 – Bergson philosophe de l’histoire. Pression sociale et héroïsme mystique, Thèse d’Habilitation à diriger des recherches, soutenue le 6 décembre 2011 à l’université de Paris Est Marne-la-vallée. Garant de la thèse, Professeur Dominique Folscheid.
2005 – La place du mysticisme dans la connaissance du réel chez Henri BERGSON. Thèse de Doctorat unique préparée à l’Université de Poitiers (France) et à l’Université de Yaoundé I, soutenue à l’Université de Yaoundé I le 29 juin 2005, avec la mention Très Honorable à l’unanimité du jury. Directeur de la thèse, Professeur Ebénézer Njoh Mouelle.
2001 – (06 mai – 06 juin 2001) : Stage de perfectionnement à la recherche universitaire à l’université de Poitiers (France), Laboratoire du Pr. Jean-Louis Vieillard-Baron, équipe de recherche n°2626 (CRHIA). 
1990 – La méthode philosophique du Bergsonisme, Mémoire de DEA, FLSH, Université de Yaoundé, 25 octobre 1990. Directeur, Professeur Ebénézer Njoh Mouelle.
1989 – La théorie bergsonienne de l’évolution divergente dans l’évolution créatrice, Mémoire de Maîtrise, FLSH, Université de Yaoundé, 5 octobre 1989. 

Directeur, Père Pierre Meinrad Hebga.

IV – PARCOURS PROFESSIONNEL ET FONCTIONS ACTUELLES

(Responsabilité en matière d’enseignement)
PERIODES ACTIVITES PROFESSIONNELLES
16 au 30 juin 2015 Conférencier aux activités et à la Journée des 20 ans de l’Ecole éthique de la Salpêtrière à Paris (20 juin 2015).
Avril 2014 Professeur invité à l’université de Maroua
 Novembre 2014 Invité Afrique au festival Cité Philo « Penseurs d’Afrique » de Lille
12 au 25 janvier 2013 Professeur invité du Programme Erasmus Mundus Europhilosophie (Cours à Toulouse)
Depuis le 3 déc 2012 Maître de Conférences (équival : Professeur) à l’université de Yaoundé I
Depuis 2012 Responsable du niveau Licence II au département de philosophie de l’université de Yaoundé I.
2010-2012 Responsable du Master en Philosophie au département de philosophie de l’université de Yaoundé I.
10/11/2011 au 8/12/2011 « Professeur invité » à l’université Paris Est Marne-la-Vallée (Systèmes tdérapeutiques comparés, Politiques et philosophies politiques africaines)
2010 à ce jour Professeur à L’Institut de philosophie saint Joseph Mukasa de Yaoundé (Méthodologies philosophiques, Philosophies africaines comparées)
2008 à ce jour Maître de conférences (équivalence) au Département de Philosophie, FALSH de l’université de Yaoundé I (Ethique appliquée, Philosophie de l’esprit, Philosophie africaine, Philosophie de la santé, etc.)
2008 à 2010 Enseignant visiteur au Département de Philosophie /Psychologie, FLSH, Université de Douala
2009/2010 Enseignant au département de philosophie de l’ENS de Yaoundé
2002 à 2006 Assistant au Département de Philosophie/Psychologie, FLSH, Université de Douala.
28 novembre 2002 Recrutement au grade d’Assistant au Département de Philosophie/Psychologie, FLSH, Université de Douala.
2003-2004 Professeur de Philosophie au Lycée de Tsinga à Yaoundé
1993-2003 Professeur de Philosophie au Lycée Bilingue de Yaoundé
1992-1993 Professeur de Philosophie au Lycée de Mbankomo (Yaoundé).

V – PUBLICATIONS

V- I – LES LIVRES
V- I – 1 – LIVRES PUBLIES (en nom propre)

2014– Ebénézer Njoh Mouelle, Penseur du développement et de la politique, Yaoundé, CLE, collectif.

2011 – Comprendre la philosophie. Accent sur les méthodologies, Poitiers, Editions du progrès humain international (éphi).
2000 et 2005 – Comprendre la philosophie -1ère puis 2e édition revue et augmentée,Yaoundé, PUY.
2000 et 2001 – Philosophie et politique chez E. Njoh-Mouellé, 1ère puis 2e édition corrigée, Yaoundé, PUY.
V- I – 2 – LIVRES PUBLIES (en coédition)

2015Vie et éthique, de Bergson à nous, Paris, L’Harmattan,. avec Ebénézer Njoh Mouelle

2010 – Pierre Meinrad Hebga. Philosophie et anthropologie, collectif, Paris, L’Harmattan, avec Robert Ndébi Biya.
2006 – Philosophes du Cameroun, collectif, Yaoundé, PUY, avec Ebénézer Njoh Mouellé
V- I – 3 – DIRECTION D’OUVRAGES
2010 – Philosophie et problématique du développement, collectif, Paris, L’Harmattan
V- II- LES ARTICLES
V- II- 1- ARTICLES PUBLIES DANS LES REVUES
2012 – « Une approche africaine de la bioéthique ? », dans Ethica. Revue interdisciplinaire de recherche en éthique, vol 17, n° 2. « Penser l’éthique en Afrique. Perspective camerounaise », Bibliothèque nationale du Québec, 2012, pp.13-25.
2008 – « Transcendance, expérience et connaissance », in Phronesis & Phronimos. Revue de phénoménologie herméneutique et de sociologie politique, Bibliothèque royale de Belgique, pp. 52-65.
2005 – « Mécanique, mystique et téléologie de l’histoire contemporaine », in Annales de la Faculté des Lettres et Sciences Humaines, Université de Douala, vol. 3, n° 8 et 9, 2005, pp. 242-252.
2000 – « Philosophie et évolutionnisme chez Bergson », communication à la 6e rencontre du Cercle Camerounais de Philosophie, le 20 mars 1998 à l’ENS de Yaoundé, publiée dans le Bulletin du CERCAPHI N°2, P.U.Y., 2000, pp.133-141.
1999 – « L’objet des Fondements de la métaphysique des mœurs de Kant », publié dans le Bulletin du CERCAPHI N° 1, P.U.Y., 1999, pp. 21-26.
V- II- 2- ARTICLES PUBLIES DANS LES ACTES DE COLLOQUES

2015 – « L’idée de vie comme articulation de l’ontologie à l’éthique chez Bergson », dans Ebénézer Njoh Mouelle et Emile Kenmogne, Vie et éthique, de Bergson à nous, Paris, L’Harmattan, pp. 91-101.

2013– « Le dépassement « mystique » du pluralisme religieux », dans Le pluralisme religieux en Afrique, édité par Ludovic Lado et Estelle Kouokam Magne, Yaoundé, PUCAC, pp. 387-396.

2012– « Une approche africaine de la bioéthique ? », dans Ethica. Revue interdisciplinaire de recherche en éthique, vol 17, n° 2. « Penser l’éthique en Afrique. Perspective camerounaise », Bibliothèque nationale du Québec, pp.13-25.

2010« Entre modernité et postmodernité : la problématique de la raison normative », intervention au colloque international sur « La postmodernité en Afrique et en Europe », Oran, du 28 au 30 novembre 2010.
2010« Qu’est-ce qui guérit ? », dans Le pluralisme médical en Afrique. Hommage à Eric de Rosny, Actes du colloque international de Yaoundé, 3-6 février, édités par Ludovic Lado, Pucac/Karthala, Yaoundé, 2010, pp. 339-347.
2010« Composés humains et perspectives thérapeutiques. A propos de l’anthropologie « africaine » et de la méthode de Meinrad Hebga, dans Pierre Meinrad Hebga. Philosophie et anthropologie, Paris, L’Harmattan, pp. 75-99.
2009« Contribution à l’extension de la problématique bioéthique à l’ère de la mondialisation », in La philosophie et les interprétations de la mondialisation en Afrique, E. Njoh Mouellé (dir), Paris, L’Harmattan, pp. 349-363
2004« Transcendance et connaissance », contribution au colloque interuniversitaire de Philosophie du 2 au 4 juin 2004 à l’Université de Yaoundé I, sur le thème : « Philosophie et formation doctorale ».
2004« Panafricanisme et développement », contribution au colloque international de Philosophie du 6 au 13 mars 2002 à l’Université de Douala, sur le thème : « L’individuel et le collectif ». Publié dans L’individuel et le collectif, Paris, Dianoïa, 2004, pp. 181-195.
V- II- 3- ARTICLES PUBLIES DANS LES ACTES DE CONGRES
2010 – « L’action des mystiques, son essence et son intérêt pour le monde actuel », intervention au XXXIIIe congrès ASPLF du 17 au 21 août 2010 à Venise (Actes en parution)
2008 – « Mysticisme et connaissance : le moment de L’Evolution créatrice », in Annales Bergsoniennes IV. L’Evolution créatrice 1907-2007 : épistémologie et métaphysique, Paris, PUF, pp. 339-360.
2008 – « La norme », dans L’universel et devenir de l’humain, Actes du XXXIIe congrès international de l’ASPLF, Carthage, du 28 août au 1er sept 2008, édités par Ali Chenoufi, Taoufik Cherif, Salah Mosbah, Association tunisienne des études philosophiques, Tunis, 2010, pp. 305-312.
V- II- 4- ARTICLES PUBLIES DANS LES LIVRES COLLECTIFS

2015– « La réception de La philosophie bantoue de Placide Tempels par Marcien Towa », dansApologie de la raison. Hommage à Marcien Towa (1931-2014), édité par Jacob Emmanuel Mabe, Nordhausen, pp. 151-168.

2014– « Le virage Internet dans l’œuvre et la pensée d’Ebénézer Njoh Mouelle » dans Ebénézer Njoh Mouelle. Penseur du développement et de la politique, édité par Emile Kenmogne, Yaoundé CLE, pp. 131-152.

2010« Identité culturelle, changement de mentalité et développement », in Philosophie et problématique du développement, Emile Kenmogne (dir), Paris, L’Harmattan, pp. 33-55.
2002« Philosophie et politique chez E. Njoh-Mouellé », contribution à L’aspiration à être. Autour du philosophe E. Njoh-Mouellé, collectif, Paris, Dianoïa, 2002, pp. 165-186.
V- III- PREFACES PUBLIEES

2013– « La persistance du sujet normatif dans la pensée et l’action : discussion des principes « postmodernes » », préface de Critique du structuralisme à partir de Michel Foucault. J’homme est-il mort ?, publié par Michel Ngueti, Paris, L’Harmattan, pp. 7-23.

VI – LES CONFERENCES (en attente de publication)

2015 – « Sociétés multiculturelles, fondements et formes actuelles de violence et de trêve », conférence à l’université de Maroua, le 30 mars 2015, dans le cadre d’une mission de professeur invité.

2013« L’intérêt actuel de la poursuite des recherches initiées par Meinrad Hebga : propos partant de la « matière noire » et du boson de Higgs », conférence prononcée à l’occasion du cinquième anniversaire du décès de Pierre Meinrad Hebga au Centre Bethel à Yaoundé, Nkol Bisson, le 2 mars 2013.
2013« Quand mourir prolonge la vie. Un vécu africain de circulation dans deux système de soins palliatifs », intervention à la table ronde au collège des Bernardins à Paris à l’occasion de la journée d’étude sur « La fin de vie » sous la tutelle de l’université Paris Est Marne-la-Vallée, Paris, le 2 février 2013.
2012« Politiques et philosophies politiques africaines en question », conférences au Lycée bilingue de Bafoussam à l’occasion de l’élection du Délégué régional du CERCAPHI pour l’Ouest, Bafoussam, le 7 décembre 2012.
2012« Philosophie et paix », conférence au Collège adventiste de Yaoundé à l’occasion de la 11e édition de la Journée internationale de Philosophie instituée par l’UNESCO, Yaoundé, le 15 novembre 2012.
2011« Une approche africaine de la bioéthique ? », conférence à l’université catholique d’Afrique centrale, Yaoundé, le 27 mai 2011.
2010« Travail, indépendance et libération : propos partant de La Phénoménologie de l’esprit d’Hegel », conférence du 19 novembre 2010 à la librairie L’Harmattan de Yaoundé, dans le cadre de la Journée internationale de la philosophie sur le thème « Philosophie et liberté ».
2010« Politesse en milieu universitaire, éthique et citoyenneté », conférence du mercredi 10 novembre 2010 à l’Institut de Philosophie Saint-Joseph-Mukasa de Yaoundé, dans le cadre de l’étude annuelle du thème « Ethique et mutations culturelles ».
2010« Savoirs endogènes et développement », conférence du 20 octobre 2010 au Centre culturel français François Villon de Yaoundé.
2010« Processus de la déchéance tribaliste et conséquences sur l’idée d’Etat », conférence du 22 janvier 2010 au Centre culturel français Blaise Cendrars de Douala.
2008« La raison, l’intuition et la question de la créativité », Conférence à la FPAE de Yaoundé, 25 juillet 2008.
2008« Le développement à l’épreuve de la mentalité en Afrique », conférence du 1er mars 2008 à l’Alliance franco camerounaise de Garoua.
2007« Lire le Discours sur la vie quotidienne d’Ebénézer Njoh Mouellé », conférence au Sixième salon international du livre de Libreville, 16-19 août 2007.
2007« Mentalité et développement », conférence du 22 mai au Centre culturel français de Yaoundé, dans le cadre des activités du CERCAPHI.
2007« L’objet de la philosophie chez les pionniers de la philosophie camerounaise moderne. Plaidoyer pour une nouvelle épistémologie de la philosophie en Afrique », Conférence à l’Alliance franco-camerounaise de Dschang, le 22 mars 2007.
2006« Ecole et devenir des sociétés », conférence du 14 novembre 2006 à Bafoussam dans le cadre du cinquantenaire du lycée bilingue de Bafoussam.

VII – COLLOQUES ET CONGRÈS

VII- 1- COLLOQUES ET CONGRES NATIONAUX
Yaoundé – 2010 – « Qu’est-ce qui guérit ? », dans Le pluralisme médical en Afrique. Hommage à Eric de Rosny, colloque international de Yaoundé, 3-6 février, édités par Ludovic Lado, Pucac/Karthala, Yaoundé, 2010, pp. 339-347.
Yaoundé – 2007 – « Contribution à l’extension de la problématique bioéthique à l’ère de la mondialisation », dans Actes du colloque de Philosophie sur « La philosophie et les interprétations de la mondialisation en Afrique », Yaoundé, 13-16 novembre 2007, Paris, L’Harmattan, 2008.
Bafoussam – 2006 – « Politesse en milieu scolaire et citoyenneté », colloque sur « Ecole et devenir des sociétés », cinquantenaire du lycée bilingue de Bafoussam, 14 novembre 2006.
Yaoundé – 2004 – « Transcendance et connaissance », contribution au colloque interuniversitaire de Philosophie du 2 au 4 juin 2004 à l’Université de Yaoundé I, sur le thème : « Philosophie et formation doctorale ».
Douala – 2002 – « Panafricanisme et développement », contribution au colloque international de Philosophie du 6 au 13 mars 2002 à l’Université de Douala, sur le thème : « L’individuel et le collectif ». Publié dans L’individuel et le collectif, Paris, Dianoïa, 2004, pp. 181-195.
VII- 2- COLLOQUES ET CONGRES INTERNATIONAUX

– Cotonou – 2012 – « Politiques et philosophies politiques africaines en question » intervention au Colloque international de Cotonou (Bénin), 15-18 octobre 2012, sur les Enjeux de la pensée dans un monde globalisé.

– Porto-Novo – 2012 – « Science et sorcellerie chez Pierre Meinrad Hebga. Esquisse d’une problématique de la méthode », intervention à l’atelier régional sur La croyance à la sorcellerie et son impact sur le développement, Porto-Novo (Bénin), 11-13 octobre 2012.

Louvain-la-Neuve – 2012 – « L’épreuve de la citoyenneté en contexte d’Etat multiethnique » intervention au  congrès de l’ASPPLF sur « La citoyenneté » à Louvain-la-Neuve, du 21 au 25 août 2012.

Yaoundé – 2012 – « Le dépassement « mystique » du pluralisme religieux », intervention au colloque international de l’université catholique d’Afrique centrale sur « Le pluralisme religieux en Afrique », du 16 au 18 février 2012.

Oran – 2010 – « Entre modernité et postmodernité : la problématique de la raison normative », intervention au colloque international sur « La postmodernité en Afrique et en Europe », Oran, du 28 au 30 novembre 2010.

Venise – 2010 – « L’action des mystiques, son essence et son intérêt pour le monde actuel », intervention au XXXIIIe congrès ASPLF du 17 au 21 août 2010 à Venise.

Carthage – 2008 – « La norme », dans L’universel et devenir de l’humain, Actes du XXXIIe congrès international de l’ASPLF, Carthage, du 28 août au 1er sept 2008, édités par Ali Chenoufi, Taoufik Cherif, Salah Mosbah, Association tunisienne des études philosophiques, Tunis, 2010, pp. 305-312.

Cotonou – 2008 – « Mentalité et développement à l’ère de la mondialisation », colloque international de philosophie sur « démocratie, culture et développement a l’ère post-coloniale », Cotonou – 27, 28 et 29 octobre 2008.

Lyon – 2008 – « Composés humains et perspectives thérapeutiques : à propos de l’anthropologie africaine de Meinrad Hebga », Actes du colloque international sur « Médecines, anthropologies et cultures », 17-19 janvier 2008, Université Jean Moulin Lyon 3 (Publication se faisant en ligne).

Paris– – 2007 – « Mysticisme et connaissance : le moment de L’évolution créatrice », intervention au Congrès Bergson sur « L’évolution créatrice cent ans après : épistémologie et métaphysique », Paris, 24 novembre 2007, dans Annales bergsoniennes, Paris, PUF, 2008.

Libreville – 2007 – « L’image et le devenir », Colloque international sur « la littérature et le cinéma gabonais », 28, 29, 30 mai 2007

VIII – ANIMATION DE LA RECHERCHE

VIII- 1- ORGANISATION DE COLLOQUES
– Yaoundé – « Vie et éthique, de Bergson à nous », colloque international du CERCAPHI à l’université de Yaoundé I, du 21 au 22 novembre 2013.
– Yaoundé – « L’idée d’indépendance », colloque du CERCAPHI sur le cinquantenaire des indépendances africaines, à l’occasion de la 9e Journée internationale de la philosophie, le 19 novembre 2010, librairie L’Harmattan, Yaoundé.
Yaoundé – « Autour de Meinrad Hebga. Philosophie et anthropologie », colloque international de philosophie, université de Yaoundé I, 09-10 mars 2009. Actes publiés chez L’Harmattan.
Yaoundé – « La philosophie et les interprétations de la mondialisation en Afrique », colloque international de Yaoundé, du 13 au 16 novembre 2007, Palais des congrès. Actes publiés chez L’Harmattan, E. Njoh Mouellé (dir).
VIII- 2- ORGANISATION DE CONFERENCES ET MANIFESTATIONS PHILOSOPHIQUES

– 2015/2016 – « La philosophie et l’analyse des problèmes sociaux de notre temps », Conférences mensuelles du CERCAPHI au Centre de lecture et d’animation culturelle (CLAC) de Yaoundé.

– 2014/2015 – Lecture critique des œuvres d’Achille Mbembe, Souleymane Bachir Diagne et Jean-Godefroy Bidima, Conférences mensuelles du CERCAPHI au Centre de lecture et d’animation culturelle (CLAC) de Yaoundé.

– 2013/2014 – « Culture, croyances et développement », Conférences mensuelles du CERCAPHI au Centre de lecture et d’animation culturelle (CLAC) de Yaoundé.

– 2012/2013 – « Premières élaborations des études philosophiques en Afrique contemporaine », Conférences mensuelles du CERCAPHI au Centre de lecture et d’animation culturelle (CLAC) de Yaoundé.

– 2012/2013 – « Orientations de la philosophie au Cameroun », conférences mensuelles du CERCAPHI à L’Institut français du Cameroun à Yaoundé.

– 2011/2012 –« Les divers impacts de la culture traditionnelle sur le développement de l’Afrique », Conférences mensuelles du CERCAPHI au Centre de lecture et d’animation culturelle (CLAC) de Yaoundé.

– 2011/2012 – « Les philosophies de la postmodernité », conférences mensuelles du CERCAPHI à L’Institut français du Cameroun à Yaoundé.

– 2011/2012 – « La place des sciences et des technologies dans la problématique du développement », programme de communications mensuelles des chercheurs du CERCAPHI à la librairie L’Harmattan de Yaoundé.

– 2010/2011 – « La place des sciences et des technologies dans la problématique du développement », conférences mensuelles du CERCAPHI à L’Institut français du Cameroun à Yaoundé.

– 2009/2010 – « Problématiques tribales et devenir de l’Etat-nation en Afrique », conférences mensuelles du CERCAPHI à L’Institut français de Yaoundé.

– 2008/2009 – « Philosophie et problématique du développement », conférences mensuelles du CERCAPHI à L’Institut français de Yaoundé, publiées chez L’Harmattan, 2010.

– 2005/2006 – « Hommage aux pionniers de la philosophie camerounaise », CCF de Yaoundé, février à mai, publiés dans Philosophes du Cameroun, PUY, 2006.

– Mai 1999 – « Tables rondes sur la Méthodologie philosophiques ». Soirées philosophiques du CERCAPHI, publiées dans le Bulletin du CERCAPHI n°2, Yaoundé, PUY, 2000.

– Mai 1998 – « Tables rondes sur les œuvres au programme des terminales ». Soirées philosophiques du CERCAPHI, publiées dans le Bulletin du CERCAPHI n°1, Yaoundé, PUY, 1999.

IX – ENCADREMENTS DES THESES

Ordre Niveau Sujet Candidat Etat
6
Ph D
La souveraineté des Etats dans un cadre supranational
Kemgue Chiezem N. Joël
En cours avec Ayissi
5
Ph D
La conception postmoderne de l’Etat de droit démocratique chez Jürgen Habermas
Mboula Wamok Peter
En cours avec Ndebi B.
4
Ph D
Implication du concept stïcien de l’universalité en Afrique : exemple en RCA
Tchaneba-Mbata Vincent de Paul
En cours avec Ondoua
3
Ph D
L’« obligation morale » chez Kant et Bergson
Godwell Gouchou
En cours
avec Ndebi B.
2
Ph D
Spiritualité historique et développement en Afrique
Daniel Kouamegne
En cours
1
Ph D
La nature à l’épreuve de la technoscience
William Fulbert Yogno Tabeko
En cours

X – PARTICIPATION À DES JURYS DE THESE

X- I- JURYS DE THESE

Date
Candidat(e)
Univer-
sité
Titre
Mon rôle
Direc-
teur
6 24/04/15 Léopold Ebodé Awana
Univ. de Ydé I
Les enjeux de la critique de la raison architechtonique  dans l’épistémologie de Gaston Bachelard et de P. K. Feyerabend Membre du jury Manga Bihina
5 28 décembre 2012 Serge Lemana Onana
Univ. de Ydé I
Pouvoir et servitude dans la pensée politique de Nicolas Machiavel Membre du jury Mono Ndjana
4 21 septembre 2012 Bruno Ben Moubamba
EHESS
Paris
L’idée de permanence de l’être dans le problème théologico-politique  Président du jury Pierre Bouretz
3 12 septembre 2012 Bruno Ben Moubamba
Univ. de Reims
La signification du concept de paix dans l’augustinisme  Président du jury René Daval
2 9 octobre 2010  Anne Lécu
Univ. Paris-Est
L’épreuve Membre du jury Dominique Folscheid
1 1er octobre 2010  Léa Cléret
Univ. Paris-Est
Les valeurs du sport Membre du jury
Dominique Folscheid

X- II- JURYS DE MAITRISE, DE DEA ET DE MASTER

NB : Innombrables

XI – ACTIVITÉS ASSOCIATIVES

XI- I- ANIMATION

– 1995 à ce jour : Animateur de recherches, conférences et débats philosophiques à l’IFC/Yaoundé (Institut français de Yaoundé).

– 1995 à ce jour : Secrétaire National à l’Animation du Cercle Camerounais de philosophie (CERCAPHI).

– 1993-1995 : Animateur du Cercle bergsonien de Yaoundé (CERBY), devenu Cercle camerounais de philosophie.

XI- II- ASSOCIATIONS

– Membre du CERCAPHI (Cercle camerounais de philosophie), Yaoundé.

– Membre du Conseil d’Administration de la SAB (Société des amis de Bergson), Paris.

– Membre de l’ASPLF (Association des sociétés de philosophie de langue française), Lyon.

Yaoundé, septembre 2015

PRESENTATION
DU CERCLE CAMEROUNAIS DE PHILOSOPHIE
(CERCAPHI)

Contenant :
  • Personnalité juridique du CERCAPHI
  • Organisation du CERCAPHI
  • Administration du CERCAPHI
  • Les réalisations du CERCAPHI
    1. Organisation de colloques
    2. Organisation de conférences et manifestations philosophiques
  • Publications

PERSONNALITE JURIDIQUE DU CERCAPHI

Continuer la lecture

CERCLE CAMEROUNAIS

DE PHILOSOPHIE (CERCAPHI)

LE REGLEMENT INTERIEUR

CHAPITRE I : DES DISPOSITIONS GENERALES

Article 1
Le présent Règlement Intérieur est rédigé en application de l’article 10 du Statut du Cercle Camerounais de Philosophie (CERCAPHI).
Article 2
Il détermine les conditions d’adhésion, le fonctionnement et la discipline.

CHAPITRE II : DE L’ADHESION

Article 3
  • Est membre du CERCAPHI tout enseignant ou tout chercheur qui souscrit aux objectifs et idéaux tels que définis par le Statut de l’Association.
  • L’adhésion est acquise après l’avis du Bureau Exécutif et le versement des droits d’adhésion dont le montant est défini à l’Article 29 du présent Règlement Intérieur.
  • Est membre actif l’enseignant ou le chercheur qui, après avoir versé ses droits d’adhésion s’acquitte régulièrement de ses cotisations annuelles.
  • Le membre actif contribue au fonctionnement, participe aux activités intellectuelles du CERCAPHI par la présentation des communications et l’animation des débats.
Article 4
  • La qualité de membre se perd par inactivité, démission ou exclusion.
  • L’inactivité et la démission sont constatées par le Bureau Exécutif.
  • L’exclusion est prononcée par le Bureau Exécutif après l’avis de l’Assemblée Générale.

CHAPITRE III : DES ORGANES

Le CERCAPHI se compose des organes ci- après :
  • L’Assemblée Générale
  • Le Bureau Exécutif
  • Les Délégations régionales

SECTION I : DE L’ASSEMBLEE GENERALE

Article 2
  • L’Assemblée Générale est l’organe suprême du CERCAPHI. Elle se compose de tous les membres.
  • L’Assemblée Générale siège soit en session ordinaire soit en session extraordinaire, sur convocation du Bureau Exécutif ou à la demande des deux tiers (2/3) des membres actifs. Elle débat un ordre du jour préalablement indiqué sur la convocation.
Article 6
Les décisions de l’Assemblée Générale sont prises à la majorité simple des membres présents, à l’exception de celles de la séance de révision des Statuts pour lesquelles la majorité des deux tiers (2/3) des membres actifs est requise.
Article 7
  • L’Assemblée Générale tient ses séances ordinaires en octobre, janvier, avril et juillet de chaque année.
  • Les séances peuvent se dérouler dans une ville autre que Yaoundé, sur invitation d’un Délégué régional.
Article 8
L’ordre du jour indicatif des séances de l’Assemblée Générale est le suivant :
  • Compte rendu de la séance précédente ;
  • Informations sur la vie du CERCAPHI et ses rapports avec les autres associations de même nature ;
  • Rapport d’activité inter séances du Bureau Exécutif ;
  • Présentation d’une communication suivie d’un débat ;
  • Divers.
Article 9
Outre les adhérents et les membres statutaires, toute autre personne invitée peut prendre part au débat qui suit la communication.

SECTION II : DU BUREAU EXECUTIF

Article 10
Le Bureau Exécutif applique les décisions adoptées par l’Assemblée Générale.
Article 11
La composition du Bureau Exécutif est celle prévue à l’article 7 du Statut.
Article 12
Le Bureau Exécutif est élu pour un mandat de six (06) ans renouvelable. Il est responsable devant l’Assemblée Générale.

SECTION III : DE LA DELEGATION RÉGIONALE

Article 13
  • Le Délégué régional ;
  • Le Secrétaire régional ;
  • Le Secrétaire régional adjoint ;
  • Le Trésorier régional ;
  • Le commissaire aux comptes régional ;
Leurs attributions sont les mêmes au niveau régional que celles de leurs homologues au niveau du siège, telles que définies dans les articles 17 à 21 suivants.

CHAPITRE IV : DES ATTRIBUTIONS

SECTION I : DES ATTRIBUTIONS DES ORGANES

Article 14
  • L’Assemblée Générale veille au respect des dispositions statutaires.
  • Elle élit les membres du Bureau Exécutif et met fin à leur fonction.
  • Elle approuve le plan d’action annuel du Bureau Exécutif.
  • Elle se prononce sur toute action qui engage l’avenir du CERCAPHI.
Article 15
  • Le Bureau Exécutif se réunit une fois par mois sur convocation du Président.
  • Il dresse les rapports des réunions et applique les décisions prises par l’Assemblée Générale.
  • Il présente un rapport d’activité à chaque Assemblée générale et au terme de son mandat.

SECTION II : DES ATTRIBUTIONS DES RESPONSABLES

Article 16
  • Il est le principal responsable du CERCAPHI et représente ce dernier en toute circonstance.
  • Il convoque et préside les réunions du Bureau Exécutif et les rencontres de l’Assemblée Générale.
  • Il est l’ordonnateur des dépenses.
Article 17
Il travaille en étroite collaboration avec le Président et remplit ses fonctions en cas d’empêchement ou par délégation ;
  • Il est chargé de la discipline des membres et veille sur la conformité des décisions de l’Assemblée avec le Statut et le Règlement Intérieur ;
  • Il propose les thèmes de conférences et organise les communications ;
  • Il assure la parution et la diffusion des publications du CERCAPHI ;
  • Il dresse les rapports d’activité du Bureau Exécutif.
Article 18
  • Il assiste le Secrétaire général et remplit ses fonctions en cas d’empêchement ;
  • Il est chargé de la médiatisation des activités et manifestations du CERCAPHI ;
  • Il est chargé de la rédaction des rapports de séances.
Article 19
Le Trésorier
  • Il assure la collecte et la garde des fonds ;
  • Il sauvegarde les documents comptables et le patrimoine matériel du CERCAPHI ;
  • Il exécute les dépenses et est chargé de l’intendance ;
  • Il dresse les rapports financiers trimestriels et annuels du CERCAPHI.
Article 20
Le Commissaire aux comptes
Il veille à la régularité des comptes et à l’état du patrimoine matériel du CERCAPHI.
Article 21
Les Délégués régionaux
  • Ils sont les correspondants du CERCAPHI dans leurs localités.
  • Ils contribuent à la réalisation des objectifs et des décisions du CERCAPHI.
  • Ils sont élus par les membres de l’Assemblée générale régionale pour le même mandat que le Bureau au siège.

CHAPITRE V : DES ELECTIONS

Article 23
Est électeur ou éligible tout membre actif remplissant les conditions définies à l’Article 3 du présent Règlement Intérieur.
Article 24
La Candidature au Bureau Exécutif est conditionnée par une ancienneté minimale de trois (03) ans dans le CERCAPHI.
Article 25
  • Le vote est secret et se déroule suivant un scrutin uninominal à un tour.
  • Le candidat élu à un poste est celui qui totalise le plus grand nombre de voix. Il entre en fonction dès son élection.
Article 26
Une élection partielle peut être organisée en cas de défaillance, de démission ou de déchéance d’un membre élu du Bureau Exécutif.
Article 27
La conduite des élections est assurée par une commission de trois membres non éligibles pour la session électorale en cours.

CHAPITRE VI : DES RESSOURCES ET DEPENSES

SECTION I : DES RESSOURCES

Article 28
Les ressources financières et le patrimoine matériel du CERCAPHI proviennent des cotisations des membres, des produits de ses activités intellectuelles et des contributions de soutien des sympathisants.
Elles sont constituées par :
  • Les frais d’adhésion : 1000 F CFA par membre ;
  • La cotisation annuelle : 6000 FCFA par membre salarié et 2 000 FCFA par étudiant, payables en deux tranches et au plus tard à la session d’avril de chaque année académique ;
  • Les contributions de soutien
  • La vente éventuelle des livres, de la revue, des CD ou des tickets d’accès aux manifestations.
Article 29
  • Les fonds du CERCAPHI sont déposés dans un compte ouvert dans un établissement financier du siège.
  • Les signataires de ce compte sont : le Président et le Trésorier ou le Président et le Secrétaire Général.
Article 30
  • Les dépenses du CERCAPHI sont principalement liées à son fonctionnement.
  • Les  dépenses  de  fonctionnement  concernent  l’organisation  des  rencontres  de  l’Assemblée
Générale et des autres manifestations, ainsi que la publication des résultats de recherches.
  • Le Secrétaire Général soumet à l’Assemblée générale un budget de fonctionnement à la séance d’octobre de chaque année académique.

CHAPITRE VII : DE LA DISCIPLINE

Article 31
Les manquements des membres à la poursuite des objectifs et idéaux du CERCAPHI sont constatés par l’Assemblée Générale et sanctionnés par un avertissement dans les cas suivants :
  1. Absence aux Assemblées Générales ;
  2. Improductivité intellectuelle ;
  3. Manque de courtoisie dans les échanges ;
Toute récidive entraîne soit un blâme, soit une suspension.
Le membre qui ne paie pas sa cotisation annuelle est tacitement sanctionné par une suspension de sa qualité de membre actif. Il la recouvre par le paiement des sommes dues.
Article 32
Les auteurs des manquements et des inconduites relatifs à la gestion des fonds et du patrimoine matériel du CERCAPHI s’exposent à l’exclusion et à la poursuite judiciaire.

CHAPITRE VIII : DES DISPOSITIONS DIVERSES

Article 33
  1. Les membres actifs ont un accès prioritaire aux manifestations et publications du CERCAPHI.
  2. Ils sont prioritaires pour la communication et la publication de leurs recherches.
Article 34
L’année d’exercice du CERCAPHI court du 1er septembre au 31 août de l’année suivante.
Article 35
Le présent Règlement Intérieur peut être révisé sur proposition du Bureau Exécutif ou à la demande des deux tiers (2/3) des membres de l’Assemblée Générale.
 
Fait à Yaoundé le 05 février 2008 Le Président
Pr. Ebénézer Njoh Mouellé

CERCLE CAMEROUNAIS

DE PHILOSOPHIE (CERCAPHI)

LE STATUT

PREAMBULE

 

Nous, signataires du présent Statut, chercheurs et enseignants de philosophie réunis ce jour à la Délégation provinciale de la culture à Yaoundé,
  • Considérant que la formation, la recherche universitaire et l’enseignement sont avant tout des entreprises volontaires et libres ;
  • Considérant l’ampleur des besoins et l’immensité de la tâche à accomplir pour finaliser nos projets de recherche, de formation et d’enseignement ;
  • Considérant que les enseignants et les chercheurs sont assez souvent confrontés aux problèmes de manque de ressources intellectuelles et de documentation, et qu’ils sont par conséquent exposés à des difficultés insurmontées, à des échecs et des désillusions ;
  • Convaincus par ailleurs des vertus du fait associatif et de l’impérieuse nécessité d’unir nos expériences pour être en mesure de répondre aux difficultés croissantes liées aux travaux d’universitaire et d’enseignant ;
  • Convaincus que celui qui cesse de chercher et d’apprendre doit cesser d’enseigner ;
  • Convaincus qu’une nation est d’autant plus préparée à relever les défis qui lui sont lancés par tous les obstacles au progrès qu’elle encourage l’accès des citoyens aux découvertes scientifiques et philosophiques diverses ;
  • Déterminés en conséquence à promouvoir par la formation et l’information l’épanouissement du Camerounais dans toutes ses dimensions ;
  • Considérant que la loi n° 90/053 du 19 décembre 1990 portant sur la liberté d’association en application de la Constitution de la République du Cameroun fixe les conditions de création des associations ;
Prenons la résolution de créer un cercle d’études et de recherches philosophiques pour lequel nous adoptons les dispositions du présent Statut qui modifie et actualise celui qui a fait l’objet de la déclaration d’Association n° 00372/RDA/J06/BAPP du 07 décembre 1995 à la Préfecture du
Mfoundi.

CHAPITRE I : DES DISPOSITIONS GENERALES

Article 1er :
Il est crée un cercle d’études et de recherches philosophiques dénommé « Cercle Camerounais de Philosophie », en abrégé CERCAPHI.
Article 2 :
Le siège du CERCAPHI est fixé à Yaoundé, République du Cameroun.

CHAPITRE II : DES OBJECTIFS

Article 3 :
Association apolitique à but non lucratif, le CERCAPHI a pour objectifs :
  • Offrir aux enseignants et chercheurs en philosophie un cadre de liaison et d’expression ;
  • Promouvoir et faciliter la recherche et le travail par une collaboration régulière entre les membres ;
  • Organiser des manifestations susceptibles d’alimenter le débat philosophique et de contribuer au développement humain ;
  • Faire présenter par les membres des communications suivant une périodicité établie ;
  • Organiser un colloque tous les trois ans ;
  • Collaborer avec les départements de philosophie, les inspections de philosophie, les centres culturels, les associations nationales ou étrangères poursuivant des buts similaires ;
  • Assurer la diffusion des résultats des recherches entreprises en son sein par le biais de tout support, notamment le livre, la revue périodique, le site Internet, le CD, etc.

CHAPITRE III : DE L’ADHESION

Article 4 :
  • Peut être membre du CERCAPHI, tout enseignant ou tout chercheur qui, ayant pris connaissance du Statut demande à être inscrit sur la liste des membres.
  • Est membre actif tout adhérent qui s’acquitte régulièrement de toutes ses obligations telles que précisées dans le Règlement Intérieur.
  • Le membre actif contribue à l’accomplissement des objectifs du CERCAPHI.
  • Le membre actif participe aux élections pour lesquelles il est électeur ou éligible.

CHAPITRE IV : DE LA STRUCTURE ET DU FONCTIONNEMENT

SECTION I : DES ORGANES

Article 5 : Les organes du CERCAPHI sont :
  1. L’Assemblée Générale
  2. Le Bureau Exécutif
  3. La Délégation régionale
Article 6 :
  • L’Assemblée Générale est l’organe suprême du CERCAPHI et se compose de tous les membres.
  • Elle veille au respect des dispositions statutaires.
  • Ses décisions sont prises à la majorité des membres actifs présents, à l’exception de celles de la session de révision des Statuts pour lesquelles la majorité de deux tiers (2/3) des membres actifs est requise.
Article 7 :
Le Bureau Exécutif applique les décisions adoptées en Assemblée Générale. Il comprend :
  • Le Président
  • Le Secrétaire général
  • Le Secrétaire général adjoint
  • Le Trésorier
  • Le Commissaire aux comptes
  • Les Délégués régionaux
Article 8 :
La délégation régionale regroupe les membres du CERCAPHI d’une région éloignée du siège.

SECTION II : DES RESSOURCES ET DEPENSES

Article 9 :
  • Les Ressources financières et le patrimoine matériel du CERCAPHI proviennent des cotisations des membres, des produits de ses activités intellectuelles et des contributions de soutien des sympathisants.
  • Les ressources du CERCAPHI sont destinées à son fonctionnement et à la diffusion des résultats de ses recherches.
Article 10 :
Les dépenses du CERCAPHI sont ordonnancées par le Président, en accord avec les décisions de l’Assemblée Générale.
CHAPITRE V : DES DISPOSITIONS DIVERSES
Article 11 :
Un Règlement Intérieur complète les dispositions du présent Statut.
Article 12 :
Le présent Statut est adopté par l’Assemblée Générale du CERCAPHI. Il ne peut être révisé qu’en Assemblée Générale réunie aux deux tiers (2/3) au moins de ses membres actifs.
Article 13 :
  • La dissolution du CERCAPHI ne peut être prononcée que par la majorité d’au moins deux tiers (2/3) des membres actifs réunis en Assemblée Générale Extraordinaire.
  • En cas de dissolution, le patrimoine du CERCAPHI est dévolu soit à une association similaire, soit à une œuvre sociale, soit à la municipalité du siège.
Fait à Yaoundé le 05 février 2008
Le Président
                                                                                                                                                        Pr. Ebénézer Njoh Mouellé