Abonnez-vous!

Café philo de la cafétéria de l’Institut Français du Cameroun

Le Café Philo invite mensuellement chaque participant à s’exprimer, raconter son vécu, écouter d’autres expériences, discuter avec les pairs et les experts des questions et des problèmes de la vie quotidienne afin d’aspirer à un meilleur jugement, prometteur de sérénité.

 

Animé par le Cercle camerounais de philosophie

(CERCAPHI, depuis 1995)

 

Sujet du mois

 

A-T-ON BESOIN DE CROIRE EN DIEU ?

 

Différentes études révèlent qu’une majorité d’hommes croit en Dieu et a l’air d’en avoir besoin. Il y aurait quatre-vingt pour cent de croyants dans le monde. Croire, c’est tenir pour vrai en l’absence de démonstration ou de preuve, alors que Dieu est un être transcendant, de nature spirituelle, être tenu pour parfait, surtout dans trois religions monothéistes : judaïsme, christianisme, islam. Le besoin est un manque qu’il nous faut satisfaire pour survivre ou être pleinement soi. Dans la mesure où l’homme n’est pas qu’un animal, il n’a pas seulement des besoins vitaux. Mais en l’absence de preuve de son existence, qu’est-ce qui pousse les hommes à croire en Dieu ? A-t-on vraiment besoin d’entretenir cette croyance ? Qu’est-ce qui la fonde ? N’est-ce pas souvent se conformer aux pratiques dominantes qui s’imposent comme des « faits sociaux » ? Si la croyance en Dieu n’est pas un besoin vital, du moment où certains s’en passent, à quel type de besoin correspond-elle ? Les athées se passent-ils autant que cela de croyance ? Autrement dit, la croyance en Dieu est-elle nécessaire ? Peut-on ignorer de croire ?

Deux interventions préliminaires d’invités contradictoires fixeront les cadres de la discussion et du débat.

 

Responsable artistique et modérateur : Emile Kenmogné

 

Entrée libre et gratuite

 

Salle des conférences de l’IFC

 

Le jeudi 22 octobre 2015 (17h00-19h00)